Mai 68, cinquante printemps !

La création musicale dans le contexte de mai 1968

Un dossier multimédia rassemblant des ressources variées – texte, son, vidéo – sur la création musicale dans le contexte de mai 1968 est accessible à partir du Catalogue en ligne. Des témoignages de compositeurs, des analyses musicologiques, sociales et politiques montrent comment le vent de contestation et de liberté qui soufflait alors se manifeste aussi dans la musique. Au fil de playlists thématiques, une déambulation dans la programmation musicale de l’époque est également proposée.


Voir le dossier

La Mémoire en acte Quarante ans de création musicale

Le Cdmc publie avec les Éditions MF un livre collectif rassemblant des articles de fond, une présentation historique du Centre et quatre-vingt-dix contributions réunies par les journalistes musicologues Gilles Charlassier, Omer Corlaix, Clément Lebrun, Jean-Guillaume Lebrun, Michèle Tosi et Corinne Schneider. Un large panorama de la création musicale au XXIe siècle.


En savoir plus

40 ans 40 œuvres : Les Incunables du Cdmc

En partenariat avec La Radio Parfaite du Printemps des Arts de Monte-Carlo, le Cdmc propose une collection radiophonique à partir de ses incunables, ses raretés musicales, produite par David Christoffel.

Écouter tous les entretiens radio

Visites et ateliers du Cdmc

Afin de faire connaître à un large public le répertoire qu’il valorise, le Cdmc propose des visites de groupes et des ateliers en direction des étudiants, élèves, professionnels.


En savoir plus

Du nouveau au Catalogue

De nouveaux compositeurs ont fait leur entrée au Catalogue du Cdmc : Camille van Lunen (1957), compositrice de nationalité franco-néerlandaise, Ofer Pelz (1978, Israël) et Enno Poppe (1969, Allemagne).

Lire en entier...


Résidence : Orchestre Philharmonique de Radio France

Né en 1955 à Nancy, Pascal Dusapin s’est formé sans suivre les chemins balisés des conservatoires supérieurs. Ses études d’orgue et de piano ont décidé de sa carrière, mais c’est à l’âge de dix-huit ans qu’il s’est définitivement tourné vers la composition. En 1974, il rencontre Iannis Xenakis dont il suit les cours jusqu’en 1978 à l’Université de Paris I. De 1981 à 1983, il séjourne à la Villa Médicis, et en 1989 voit le jour son premier opéra, Roméo & Juliette.

Indéfini

Pages